Une nièce dodue livrée à sa tante obsédée du cul

Sexe avec ma tante : Croyant trouver une oreille compatissante auprès de sa tante et lui confier ses malheurs, la jeune nièce plantureuse est emportée par le tourbillon du sexe. Après s’être fait dépuceler par son beau-père, goder tous les trous par sa tante, elle goûtera à la bite de son oncle.



Une jeune femme blonde, en tenue hyper sexy, est dans sa chambre en train de préparer ses bagages pour partir en vacances en Guadeloupe avec son mari. Sa nièce, visiblement perturbée par quelque chose de grave, vient lui rendre visite. La nièce qui a l’air un peu niaise et un cheveu sur la langue est venue lui confier un secret trop lourd à garder. Elle raconte qu’alors qu’elle se masturbait dans sa chambre, elle a été surprise en pleine action par son beau-père, que celui-ci, après s’être lui aussi branlé en la regardant faire, lui avait fait du chantage : soit elle acceptait de le sucer, soit il racontait à sa mère ce qu’elle faisait en cachette. La nièce n’avait pu qu’accepter mais il n’en était pas resté là. Après s’être fait sucer, il l’avait dépucelée. Sa tante ne semble pas prendre ça au tragique : baiser avec son beau-père, quelle affaire ! L’essentiel était qu’elle y ait pris du plaisir ! Elle-même n’avait-elle pas fait ça avec son frère et son père ? La tante vicieuse en profite pour faire à son tour du chantage à sa nièce : si elle refuse de faire des trucs avec elle, alors c’est elle qui cafardera. La tante caresse les grosses loches de sa nièce, lui roule une pelle. La nièce ne sait plus quoi penser de cette famille de fous. Et pour couronner le tout, la tante sort de sa valise un gode-ceinture qu’elle se boucle à la taille. La nièce ouvre de grands yeux. Elle obéit docilement lorsque sa tante lui demande de se mettre à quatre pattes sur le lit et d’écarter les fesses. Lubrifiée à la mouillure et à l’amande douce, elle est prête à se faire défoncer la moule et le cul…