Ma belle-mère est très coquine

J’étais avec ma copine depuis un mois quand elle a décidé de me présenter à sa mère. J’avoue que je n’étais pas chaud à l’idée de rencontrer la fameuse belle-mère! Mais pour faire plaisir à ma copine, j’acceptai l’invitation à souper de sa mère.

Je m’imaginais une femme âgée, petite, plutôt grassette avec de grosses lunettes. Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu’une femme délicieusement sexy est venue nous ouvrir la porte!

WOW! La beauté de la mère égalait celle de la fille si elle ne la surpassait pas!! Elle portait un décolleté qui laissait entrevoir des seins bien en “forme” pour une femme de cet âge. Que dire de son regard perçant et sensuel et de sa bouche mouillée et appétissante.

La femme se présente et m’embrasse sur les joues. Je ne sais pas si elle l’a senti mais j’ai aussitôt eu une érection. Dix milles images les plus osées les unes que les autres défilaient dans ma tête. Comme si elle avait pu lire dans mes pensées, elle me fait un sourire évocateur. À ce moment-là, j’ai dû rougir de gêne.
Je n’avais jamais été si mal à l’aise avec une belle-mère et pourtant, je ne pouvais pas la lâcher du regard. Je ne me souviens même plus ce qu’il y avait au menu pour le souper tellement c’est ELLE que je trouvais appétissante.

La soirée passe plutôt rapidement et pourtant, on est parti assez tard. Ma copine, toute heureuse, me remercie d’avoir été aussi charmant. Elle était contente que je semble avoir aimé la soirée. Arrivés chez elle, ma copine se rend compte qu’elle a oublié son sac à main chez sa mère. Une idée farfelue derrière la tête, je lui propose d’aller le chercher et de lui rapporter le lendemain matin lorsque je passerai la prendre pour le boulot. Elle est ravie et accepte. Je quitte donc en route vers la belle-maman.

Je l’avoue, je suis tout excité juste à l’idée de me retrouver seul avec cette femme délicieuse. J’essaie tant bien que mal de cacher mon érection lorsque j’arrive enfin mais son regard se dirige immédiatement sur mon entre-jambe lorsqu’elle m’ouvre la porte en robe de chambre: ” Je vois que tu es content de me revoir, ça tombe bien, moi aussi!” Il n’en faut pas plus pour que je la ramasse en fermant la porte du pied et que je lui enlève sa robe de chambre.

Elle était complètement nue! Je l’assois sur une petite table à l’entrée et je détache mon pantalon pour en sortir ma queue bien dure. Elle s’empresse de la prendre dans sa main et de la masturber. Trop excité, j’éjacule presque tout de suite. Je me mets à genoux devant la table et je lui bouffe sa belle chatte rasée pour lui rendre la pareille. Elle crie comme une damnée et elle éjacule à son tour presqu’aussi rapidement que moi.

Je me relève rapidement et je lui enfonce ma verge dans son vagin chaud et humide. Toute en la pénétrant, je lui lèche les mamelons. Elle me crie d’aller plus fort, elle en redemande. Elle me griffe le dos comme une vraie tigresse. J’avais jamais vu une femme jouir autant. Il en fallait pas plus pour augmenter mon désir.

Subitement, elle me repousse et se met à quatre pattes sur le sol. Elle me demande de la défoncer, qu’elle veut me sentir dans son petit cul bien rond. Je m’exécute immédiatement tout en caressant son clitoris gonflé de plaisir. Son cul bien serré autour de mon membre me fait jouir une deuxième fois. Mais ma belle-mère en veut encore, elle veut aussi jouir une seconde fois. Je la tourne donc et enfonce mes doigts dans son vagin et ceux de l’autre mains dans son anus. Elle crie encore à en faire trembler les murs et finit par jouir à son tour dans de grands tremblements.

Je suis toujours avec ma copine qui ne sait rien de cette histoire et une fois de temps en temps, je me fais la belle-mère qui est vraiment très chaude! Pas besoin de vous dire que, pour une fois, j’adore ma belle-mère!!!